Rencontre + Interview avec Albane Trollé

Brutal. est allé à la rencontre de la céramiste Albane Trollé dans son atelier à Lille. Depuis, elle a changé d'atelier pour un espace plus grand. Partons à la découverte de son univers à travers une interview.

Quel est ton parcours et ta formation pour arriver à la céramique ? 
Après un bac Arts Appliqués à L'ESAAT, à Roubaix, j'ai suivi un BTS Arts Céramiques, à Olivier de Serres, à Paris. Puis, je suis passée par différents ateliers avant de faire un stage chez un céramiste, à Amsterdam, pendant un an et demi. En rentrant en France, j'ai monté mon premier atelier en 2007.
Es tu autodidacte ou as-tu appris de quelqu'un d'autre? 
J'ai énormément appris de Jeroen Bechtold, le céramiste qui m'a accueilli à Amsterdam. Il m'a appris sa technique de coulage porcelaine, que j'ai utilisé pendant longtemps. Avant de me concentrer sur le tournage, technique que j'ai apprise surtout toute seule. 
Rencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal CeramicsRencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal Ceramics
Te souviens tu de ta première pièce ?
Je ne me souviens pas exactement de ma première pièce. Je me rappelle surtout, toutes celles que j'ai fanstamées ou ratées. Il y a tellement d'étapes où tout peut arriver. C'est aussi cette frustration, qui est moteur dans la création.
Comment définirais-tu ton travail ? 
Je travaille exclusivement des pièces utilitaires. C'est très important pour moi, le rapport de l'objet au corps. Chaque pièce est unique. Même si elle est en série. Je m'inspire énormément de couleurs naturelles et minérales. Le motif doit être apporté par le matériau, la lumière. Je travaille beaucoup avec des cendres, pour que chaque bain d'émail, apporte des surprises différentes. 
Les assiettes sont faites pour être remplies. Elle doivent avant tout sublimer le plat, surtout quand je travaille avec des chefs. 
Rencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal CeramicsRencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal Ceramics
Quel est ton processus de création et de fabrication ? 
Les pièces sont d'abord tournées, puis déformées et polies. Pour que chaque pièce soit unique et porte l'empreinte de la main, du geste. Je ne dessine pas de modèles, je passe directement par des prototypes, qui évoluent. Et qui s'assemblent en collection.
Quelle est ta technique favorite ? Ton moment préféré dans le processus ?
J'adore le moment où je déforme ces petites formes, bien tournées, bien alignées sur leur planches. Avoir chaque bol dans le creux de la main, et étirer la matière. Voir la pièce prendre vie. S'arrêter et prendre le temps de la regarder, de réajuster, de lui trouver son équilibre. 
Rencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal CeramicsRencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal Ceramics
Quel est ton matériau de prédilection ? Qu’est-ce qui te plaît chez lui ?
La porcelaine me manque, par son toucher et sa plasticité. Mais je travaille uniquement le grès, qui est parfait pour l'utilitaire. Je le trouve plus intéressant, en interaction avec les émaux, à mon sens. J'ai choisi le grès de St Amand, le plus près géographiquement de mon atelier. Il est un peu terne et sableux, il met bien en lumière les couleurs.
Rencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal Ceramics

Rencontre et interview de la céramiste Albane Trollé sur Brutal Ceramics

Qu'est ce qui t'inspire en dehors de la céramique ? 
Vaste question ! J'écoute énormément de musique pendant que je travaille. Les gestes trouvent leurs rythmes plus naturellement. Les matériaux bruts, de tous types, patinés par le temps, sont une grande source d'inspiration. Les fougères, aussi ... J'ai grandi à côté de la mer, j'ai passé beaucoup de temps, à ramasser et à jouer avec tout ce que la mer laisse après la marée. J'en ai gardé une belle collection, qui m'accompagne à l'atelier.
Peux tu nous parler d'un ou des plusieurs livres sur la céramique ou sur autre chose d'ailleurs ?
Je conseille à tous mes élèves Le Livre du Potier, de Bernard Leach, forcément. Il y a aussi le livre d' Océane Madeleine, D'Argile et de feu. 
Quels sont tes derniers voyages marquants ou tes envies de voyages ? 
L Écosse et encore l'Ecosse. 

 

collection d'automne

voici les céramiques issues de la dernière collection d'automne : produites en petites quantités, parfois exclusivement pour Brutal Ceramics